PARTENAIRES  ET FILIERES 2018-08-28T21:49:46+00:00

NOS PARTENAIRES

GROUPE VITO.S (INSTITUT UNIVERSITAIRE VITO)
SUN LIGHT INVEST MALI (SLIM s.a)
M7 TV
ENERGIA
UNIVERSITE GEMINI MANAGEMENT INTERNATIONAL (GMI)
INTERNATIONAL UNIVERSITY OF GRAND- BASSAM (IUGB)
UNIVERSITE WASHINGTON DC (Professeur Hamidou HAIDARA)
UNIVERSITE ATLANTA (Professeur Hamidou HAIDARA)

LES FILIERES

Banque – Fiscalité-Comptabilité

Marketing ManagemenMicro finance- Finance Islamique

Droit des affaires

Affaires internationales

Commerce international

Management des projets

Gestion énergie solaire

Management énergies renouvelables

Gestion Développement Durable

Architecture –Génie Civil-Urbanisme (Prochainement)

Hydraulique- Route, Pont et Chaussée-

Géologie Minière. (Prochainement)

Construction métallique (Prochainement)

Développement rural (Prochainement)

Télécommunication (Prochainement)

Géostratégie (Prochainement)

LES ABOUTISSANTS DE CHAQUE FILIERES
Droit des affaires
Le deux premiers semestres de la Mention Droit des Affaires vise à approfondir les enseignements reçus en troisième année, afin de leur donner une coloration économique, bancaire et entrepreneuriale.
Elle permet à l’étudiant de s’orienter vers un domaine précis du droit et donc de se décider quant à son orientation professionnelle future, sans pour autant renoncer aux connaissances essentielles qui sont le fonds commun des juristes.
La formation vise notamment à :
Offrir aux étudiants la possibilité d’approfondir leurs connaissances en ce qui concerne les structures et le fonctionnement des entreprises et des marchés.
Assurer une initiation à la recherche grâce, notamment, à des séminaires appropriés et à la rédaction d’un mémoire. Leur offrir ainsi la possibilité d’une inscription en doctorat et celle de devenir Maîtres de conférences et Professeurs.
Préparer ceux des étudiants qui souhaiteraient valoriser leur diplôme de Master Recherche de Droit des Affaires ou un Doctorat dans un cabinet d’avocats, dans la magistrature ou au sein d‘une entreprise, à faire valoir leur aptitude à la recherche.

Domaines d’activité possibles à l’issue des études
Emplois, métiers possibles à l’issue du diplôme
Juriste d’entreprise
Conseil aux entreprises
Avocat d’affaires (sous réserve de poursuite d’études et d’obtention du CAPA)
Administrateur judiciaire, mandataire judiciaire
Directeur juridique, directeur général
Conseil en RSE, déontologue
Consultant
Juriste de banque
Magistrat (sous réserve de l’obtention du concours)
Rédacteur
Emplois, métiers possibles à l’issue du diplôme
Collaboration juridique
Défense et conseil juridique
Magistrature
– Juriste d’entreprise,
– Conseil aux entreprises,
– Avocat d’affaires (sous réserve de poursuite d’études et d’obtention du CAPA)
– Administrateur judiciaire, mandataire judiciaire,
– Directeur juridique, directeur général,
– Conseil en RSE, déontologue,
– Consultant,
– Juriste de banque,
– Magistrat (sous réserve de l’obtention du concours ENM)
– Rédacteur.
Affaires internationales
Mondialisation économique, globalisation financière, Afrique en perpétuel évolution créent aujourd’hui un contexte fortement favorable aux échanges commerciaux, comme aux investissements directs à l’étranger. Le diplôme Affaires Internationales propose une réponse adaptée à ces réalités, en offrant aux étudiants une formation de haut niveau (cadres et dirigeants) spécialisée sur les grands marchés mondiaux. Cette formation ouvre des perspectives sur de nouveaux métiers mêlant compétences techniques en gestion, capacités managériales et vision stratégique dans un environnement international, national et régional.
Les Secteurs, profils de postes, métiers actuels et futurs visés en regard, en particulier, des nomenclatures officielles sont :
banques (financement des échanges internationaux)
négoce de matières premières
conseil
fonctions commerciales export
marketing international
juristes et avocats internationaux
très nombreux VIE et VIA

Gestion des ressources humaines
La gestion des ressources humaines (la GRH) est un ensemble de pratiques pour administrer, mobiliser et développer les ressources humaines (l’ensemble des collaborateurs, employés, cadres, ou autres) assurant l’activité de l’entreprise ou de l’organisation qui les emploie.
Elle est intronisée et développée, entre autres, par Henri Fayol, qui considère l’entreprise comme étant un « corps social ». Dans cette perspective la Gestion des ressources humaines doit tendre à améliorer la communication transversale, tout en faisant respecter l’organigramme de l’entreprise.

Débouchés professionnels
Direction des ressources humaines
Responsabilité d’un service de Ressources Humaines (recrutement, formation et gestion des carrières, rémunération…)
Expertise dans un domaine Ressources Humaines au sein d’une entreprise ou chez un prestataire de services liés à la fonction.
Direction d’une structure associative
Administration des Entreprises
La mention Administration des Entreprises vise à former des cadres capables d’échanger avec l’ensemble des fonctions majeures de l’entreprise. En permettant d’acquérir une compétence complémentaire en management, cette formation s’adresse aux étudiants qui souhaitent valoriser leur formation de base par une meilleure connaissance des organisations et une aptitude à créer des synergies avec les différents métiers d’une entreprise.

Les compétences visées sont des compétences managériales et gestionnaires en :
–         Marketing/stratégie/achats.
–         Comptabilité/contrôle de gestion/finances.
–         Droit des affaires/droit du travail/fiscalité.
–         Management et gestion des ressources humaines
–         Management de la production, des flux et de la qualité…

Finance islamique
Former des spécialistes en finance islamique capables de Comprendre et d’analyser les aspects d’ordre juridique et financier de l’environnement de la finance islamique et de proposer des alternatives pertinentes.

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES VISÉES :
L’étudiant doit être capable de
Se prononcer sur la conformité des contrats et des produits financiers avec les principes de la Chariah :
Proposer des instruments financiers conformes à la Chariah ;
Conseiller dans le domaine de la banque islamique, du takaful, du marché des capitaux et de la gestion du patrimoine ;
Comprendre les enjeux au niveau de l’industrie des services financiers islamiques de manière générale et le contexte de l’UEMOA, en particulier.
MASTER GESTION DE PROJET

Dans un contexte marqué par la concurrence internationale et par la nécessité de promouvoir un tissu de PME nationales à même de créer des richesses et des emplois, les économies africaines devront disposer d’une masse critique de gestionnaires compétents, responsables et conscients des enjeux auxquels le continent est confronté.

La filière Gestion de projets, à la finalité professionnelle, vise à donner aux apprenants les compétences nécessaires pour, d’une part, créer et gérer les entreprises et autres organisations africaines en vue de les rendre plus performantes et, d’autre part, innover pour assurer leur développement durable.

METIERS AUXQUELS PREPARE LA FORMATION

La filière Management de projets prépare à l’ensemble des métiers liés à la gestion. Il vise à apporter aux apprenants un complément de formation de haut niveau, à finalité professionnelle, leur permettant d’acquérir non seulement les connaissances générales et techniques nécessaires à la gestion, mais aussi le savoir-faire et le savoir-être propres à la fonction de chef d’entreprise, de cadre d’entreprise ou d’organisation publique ou privée.

DEBOUCHES

Directeur ou chef de service, de projets / programmes dans les entreprises publiques et privées, les Administrations, les ONG, les projets et programmes de développement ;
Directeur / cadre supérieur de PME et de cabinets d’études et de conseil ;
Responsable sectoriel, gestionnaire et superviseur de projets et de dossiers de coopération ;
Conseiller chargé d’études et planification dans les ministères ;
Consultant free lance.

Marketing et Commerce International
Commerce International
Contribuer au développement de la performance des entreprises et des organisations à l’international La globalisation croissante des marchés expose les entreprises à de nouveaux défis, rendant crucial le développement de futurs managers capables d’y faire face. Le diplôme Marketing et Commerce International, a pour objectif d’éclairer les étudiants sur les enjeux liés à l’international en leur fournissant une vision globale et transversale des différentes situations de management en contexte multiculturel. Il permet à la fois de comprendre l’environnement international à travers ses composantes économique, juridique, financière, géopolitique et d’appréhender la réalité des entreprises confrontées à ces nouveaux enjeux, tant stratégiques qu’organisationnels ou interculturels.

Dans un contexte marqué par la concurrence internationale et par la nécessité de promouvoir un tissu de PME nationales à même de créer des richesses et des emplois, les économies africaines devront disposer d’une masse critique de gestionnaires compétents,

responsables et conscients des enjeux auxquels le continent est confronté.
La finalité professionnelle visée est de permettre aux apprenants d’acquérir des compétences nécessaires en matière de Techniques de commercialisation d’une part et d’autre part de les rendre plus performante, de les innover et d’assurer leur développement durable.

Débouchés
Directeur ou chef de service, de projets / programmes dans les entreprises publiques et privées, les Administrations, les ONG, les projets et programmes de développement ;
Directeur / cadre supérieur de PME et de cabinets d’études et de conseil ;
Responsable sectoriel, gestionnaire et superviseur de projets et de dossiers de coopération ;
Conseiller chargé d’études et planification dans les ministères ;
Consultant free lance.

Traitement des déchets
Ce Master professionnel vise à former des cadres de haut niveau capables d’intervenir sur le marché du travail de manière innovante dans l’identification, la gestion et le traitement des problèmes environnementaux. Il répond à un besoin exprimé par les entreprises françaises en matière de formation de cadres dans les pays émergents. Il a pour objectif de donner à des étudiants internationaux une solide et large formation scientifique, leur permettant de comprendre la dynamique des géosystèmes (eau, sol), d’évaluer les impacts générés par les activités humaines et de mettre en œuvre les outils, techniques et dispositifs permettant de les corriger.

COMPÉTENCES AQUISES
A l’issue de la formation, les étudiants maîtriseront les outils et méthodes servant à contrôler l’impact des activités humaines sur l’environnement dans les domaines :
de la gestion des ressources en eau ;
du traitement et de la distribution de l’eau ;
de l’épuration des eaux usées et du traitement des boues ;
du tri, de la collecte et du traitement des déchets ;
de la valorisation des sous-produits ;
de la gestion des sites pollués.

Energie solaire
Deux parcours sont possibles suivant l’origine et les aspirations de l’étudiant :
– Le parcours professionnel a pour objectif de former des
responsables et des cadres opérationnels pour des entreprises
industrielles ou de service ou encore des bureaux d’étude, relevant du secteur de l’énergie, et plus particulièrement de l’énergie solaire.
– Le parcours recherche est destiné à des étudiants souhaitant
poursuivre leur cursus au niveau doctorat, dans le domaine des
Sciences pour l’Ingénieur, ou des Sciences des Matériaux, et ciblé sur les problématiques associées au développement durable
SAVOIR-FAIRE ET COMPÉTENCES
Au terme de sa formation, le diplôme est capable :
De dimensionner toute installation solaire thermique ou
photovoltaïque, à l’échelle du particulier ou de l’industrie,
De modéliser, d’analyser et d’optimiser les systèmes par l’utilisation d’outils numériques professionnels